Précédemment présenté par la ville afin de soutenir les commerces locaux, une idée consistant à apporter une aide grâce à des chèques cadeaux à fait son apparition.

En chiffres : 1,86 million d’euros de chèques cadeaux, ce qui équivaut à 21720 bons. Au total, 1086 établissements furent séduites par le concept. Soit 2/3 des commerces. Pour un montant total de 3,3 millions d’euros en subsides (aides).

Dedans, on inclut plusieurs types de commerces. Tout d’abord les commerces de détails, mais aussi ceux faisant parti du secteur de l’HORECA, pour un nombre de 442 membres bénéficiant du dispositif, dans la majorité les restaurateurs. Mais aussi les commerces de shopping classiques/de vêtements, pour 423 participants et 221 autres, comme des coiffeurs par exemple. Pour un total de 824 demandes à la date du 20 Juillet 2020.

Image cuisinier, restaurateur et cuisine

Ce qui représente 4 établissements sur 10 au sein de la capitale.

La ville a aussi pris une autre mesure de soutien, le versement d’une aide de 4000€. Le budget va augmenter car l’opération va se prolonger jusqu’à Septembre.

Pourquoi la ville de Luxembourg se démène autant ? Le but est de relancer les commerces locaux, en incitant les citoyens à dépenser chez eux. La solution nécessite de l’investissement de la part de la ville, mais en espérant que cela ne se fera pas en vain. En fin de compte, personne n’est perdant dans cette stratégie. Le pays a déjà eu l’occasion de réaliser une action similaire avec 50€ pour une nuit offerte au sein des hôtels dans le pays. Cette action est destiné tant aux résidents du grand-duché mais également aux frontaliers.

Image restaurant et clientèle

Il ne reste plus qu’à distribuer les 21720 bons d’achats aux citoyens. Les modalités et la date de distribution de ces derniers reste encore à déterminer, car c’est une chose complexe. Enfin, il suffira aux personnes recevant les chèques de devoir les utiliser dans l’optique de soutenir les commerces locaux. Pourquoi pas en vous rendant chez votre restaurateur favori en mangeant sur place, voire même juste à emporter. Avec ou sans bons d’achats 🙂